La vidéo produit est l’équivalent de la fiche produit texte que l’on est habitué à voir dans tous les sites de commerce en ligne. Il s’agit de présenter rapidement (1’30 max) son fonctionnement, ses avantages par rapport à la concurrence et ses caractéristiques techniques.

Le but est de renforcer l’envie d’achat chez le chaland, cet internaute qui se promène sur les sites e-commerce avec l’intention plus ou moins précise d’acquérir quelque chose. Mais cette vidéo n’est pas une publicité avec tous ses codes et ses rythmes bien précis.

Il s’agit vraiment d’une présentation, certes avantageuse mais technique, du produit pour apporter au futur client toutes les informations qui pourraient devenir ses propres raisons d’acheter.

L’importance du brief agence

Tout commence par l’étude attentive du brief préparé par le service marketing de votre client ou l’agence de communication qui s’occupe de la promotion commerciale. Si vous n’avez ni l’un ni l’autre, il faudra prendre le temps de vous constituer ce document de référence en posant les bonnes questions à votre client ou, en cas de production en interne, à votre service commercial.

Le brief vous présente l’histoire simplifiée de la société qui vend le produit, sa ligne directrice générale, sa stratégie commerciale, le pourquoi de la gamme à laquelle appartient ce produit et sa raison d’être particulière.

Toutes ces données vont faire émerger l’ambiance visuelle qui correspondra le mieux. Il vous précise également la cible visée, parfois en vous présentant un ou des personnae représentatives du client-type.

Cela peut aller bien plus loin que la traditionnelle segmentation socioprofessionnelle : l’étudiant entre 18 et 25 ans, la fameuse ménagère de moins de 50 ans… A l’heure de la parcellisation extrême des marchés, il arrive que l’on vise des cibles extrêmement précises : le « célibataire trentenaire qui prend soin de lui en voulant dégager une image chill, adepte des gadgets high-tech », par exemple.

Ce document de référence vous donnera aussi un cadre de montage pour que tous les produits du catalogue respectent la même charte visuelle et narrative. Cela peut aller jusqu’à des consignes de durée et des indications d’ambiance.

La détermination de l’univers visuel du produit

En fonction du brief, vous allez pouvoir définir l’univers visuel du produit et même de sa gamme. On ne présente pas de la même manière la dernière scie plongeante et son rail de guidage que le chaussure must to have de cette saison, la dernière voiture électrique ou un casque audio sans fil.

Dans tous les cas, il est nécessaire que le produit soit au centre de tous les plans. Encore une fois, une vidéo de présentation produit n’est pas un clip publicitaire.

Vous aurez parfois besoin de travailler en mini-studio blanc, genre « boite de prise de vue produit ». On en trouve à tous les prix. Le principe est toujours le même : un fond blanc, un éclairage toutes directions sans ombre et un système de rotation de l’objet pour des prises de vues sous toutes les coutures.

Mais la démonstration du fonctionnement ou de l’usage demandera aussi des mises en situation. Un mannequin pour porter le pull à mettre en avant, une rue pour expliquer la commodité du stationnement avec créneau automatique, etc. Mais ce point est fortement conditionné par le budget qui vous sera alloué.

Un montage professionnel

Comme nous sommes dans une fiche produit vidéo, il est impératif de privilégier l’information concise et précise en alternant et parfois en juxtaposant une voix off neutre mais chaleureuse et des incrustations de textes brèves : des chiffres, des pourcentages, des fonctionnalités, les points forts des avantages d’usage du produit présenté.

Cette partie informationnelle est à penser très soigneusement en prenant en compte que beaucoup d’internautes verront un bout de cette vidéo au hasard d’un lancement automatique lors d’un scroll de page. Le son ne sera activé que si le produit accroche l’intérêt.

La technique invisible derrière le produit

Par conséquent les incrustations textes, sans être un sous-titrage de la voix off, doivent en fournir une synthèse pointue comme si l’on surlignait au marqueur fluo les points les plus marquants d’un texte.

Le montage a besoin d’être rythmé en enchainant des plans de durée relativement égale. Pas de fondus, pas de montage haché destiné à créer une émotion. Dans cet exercice, le montage et d’ailleurs toute la technique vidéo doivent s’effacer derrière le produit et ses caractéristiques.

Les mouvements caméra seront conventionnels (travellings linéaires ou circulaires, zooms…) et toujours justifiés par la mise en avant du produit et de la description de son usage et de ses « plus ». C’est un exercice de grande humilité pour le vidéaste.

Aucun marqueur susceptible de périmer le film

A ne pas oublier : ce film doit comporter le nom et/ou la référence du produit, peut-être en un mot sa caractéristique majeure mais surtout pas le prix puisqu’il pourra varier tout au long de la campagne marketing. De même, sauf consigne particulière, aucune référence à une date ou un lieu.

La construction d’une vidéo de démonstration produit, si elle obéit à des règles précises et demande un professionnalisme rigoureux, dépend de tellement de paramètres (définis par le brief) que chaque projet est unique. « Vidéo Produit » est tout à fait en mesure de vous fournir ce type de service. Contactez-nous.

videoproduit

Author videoproduit

More posts by videoproduit

Leave a Reply